© Forum | d'Interprétariat & de Traduction
Pas encore inscrit ? faites-le Wink pour avoir l'accès
à l'intégralité du forum

=Etude critique en Traductologie =‏LE MODELE D’EFFORTS & L’EQUILIBRE D’INTERPRETATION EN INTERPRETATION SIMULTANEE

Aller en bas

=Etude critique en Traductologie =‏LE MODELE D’EFFORTS & L’EQUILIBRE D’INTERPRETATION EN INTERPRETATION SIMULTANEE

Message par Admin le Jeu 26 Mar - 22:50

Ma propre critique en guise d'exemple


LE MODELE D’EFFORTS & L’EQUILIBRE D’INTERPRETATION EN INTERPRETATION SIMULTANEE
DANIEL GILE


Résumé :

-L’auteur introduit son étude par une brève description générale qui se caractérise particulièrement sur l’aspect pratique ; les interprètes à un moment donné perdent leurs capacités et trouvent des difficultés lors de la transmission du discours de l’orateur, et là Daniel Gile nous fait part à travers de son études les différentes raisons que peuvent provoquées un déséquilibre et des défaillances voire même des pertes que l’interprète ne parvient plus à les transmettre.

-Classification des trois définitions des efforts qu’un interprète déploie lors d’une interprétation simultanée écoute (E) et analyse, l’effort de production (P), et l’effort de mémoire(M).

-Modèles d’efforts partie pratique P + E + M <C : formule mathématique sachant que (la production l’écoute et la mémoire ne dépassent pas un niveau maximum C).

-Les diverses variations de rapports entre les efforts citées.

-Une deuxième formule ET=P + E +M : sachant que ET (Effort Total) est le résultat d’union entre les trois efforts p+e+m.

-Etude de mécanisme de régulation entre les trois efforts. Le manque de concentration induit l’interprète à l’échec et la source des problèmes informationnels.

CRITIQUE DU FOND


L’objectif de l’auteur :

Le vouloir dire de l’auteur se manifeste acquis , de ce fait on considère que l’objectif est pertinent Daniel Gile a su répondre à la problématique qu’enveloppe le titre .

Les différentes définitions des efforts (production mémoire et écoute) apporte à l’étude une authenticité explicite. Ce sont les points sur lesquels l’auteur s’est fortement appuyé pour argumenter son étude bien intéressante.

Ayant introduit un schéma c’est exactement l’un des principaux arguments qui a rendu de l’étude plus concise et l’objectif plus pertinent.

Là où il montre les défaillances et les cas de pertes d’informations que fassent les interprètes pendant la simultanée, et l’expérience citée afin de démontrer les mécanismes de régulation entre les efforts répond parfaitement à la problématique posée par l’auteur.

Rien à signaler objectif pertinent

Le titre :

Le titre renvoie à la totalité du vouloir dire de l’auteur « Le modèle d’efforts et l’équilibre d’interprétation e interprétation simultanée »

Modèles bien présents celui d’écoute production et mémoire chacun de ces trois derniers terme l’auteur lui a consacré sa partie et son rôle non seulement dans l’article mais aussi dans la partie pratique observation.

Avant de lire l’article on voie dès lors que cet article pourra aborder l’idée interprétation simultanée de conceptions bien présentes pour définir le thème. Le titre est explicite englobe la totalité du contenu.

La méthode :

L’auteur se montre objectif c’est l’une des normes de recherche scientifique la plus importante qui reflète un certain degré d’interdisciplinarité voire même une intersubjectivité !

Un équilibre empirique raisonnable qui répond aux besoins de l’étude, des parties beaucoup plus pratiques que théoriques.

Un schéma présent pour éclaircir les modèles d’efforts et démontrer les points faibles à certains moments, qu’un interprète peut y tomber dedans.

Méthode bien concise et bien claire chaque partie fait appelle à la suite un enchainement logique introduction définitions Des modèles de formules discussion un shéma qui résume le tout et pour en finir des observations.

Conclusion :

La conclusion est bien faite, répond à l’étude parfaitement un commentaire que son contenu se résume ainsi : le maximum dépond du débit de l’orateur c'est-à-dire si l’énoncé est prononcé d’une manière lente après il y a une densité informationnelle à ce moment là les défaillances commencent à surgir sur l’interprète .Et tout dépond des éléments et thème et le bagage cognitif qui joue un rôle grâce à ce dernier l’interprète diminue sa concentration.

Un schéma concis bien utile qui m’a bien servi moi en tant qu’étudiante en interprétation l’auteur a abouti des résultats bien concrets.
CRITIQUE DE LA FORME


L’organisation et la présentation du travail :

Le travail est introduit par un passage bien intéressant résume le contenu de la partie pratique de l’étude, qui explique en quelques sortes l’apparition de cette problématique et le sors de son application et son importance voire la nécessité de véhiculer les informations d’une langue à une autre sans que l’interprète se montre faible et tombe dans las difficultés.

Etude empirique afin de justifier : comprendre et expliquer pas de convertir une langue en une autre.

Dans certains passages l’auteur se montre insistant sur la formule Et qui est selon lui le tope surtout quand elle aborde les cinq idées dans la discussion.

C’est un travail bien tenu, des idées enchaînées, il a fait un plan présenté sous la forme de sous - titre ou une méthode à suivre il a pu passer d’un passage à l’autre en changeant les idées selon le contexte au fur et à mesure le découpage aurait pu comme même faciliter la lecture.



La langue :

Une langue paisible abordable, le fait de lire ne nous donne pas l’envi de s’arrêter mais de continuer .On ne s’ennui pas, des idées rédigées correctement mais peu compréhensible, cause que l’auteur prête pas intention au style direct pour permettre au lecteur de bien gober le sens.

Références bibliographiques :

Les références bibliographiques sont présentes, consistantes et peu variées mais comparant la longueur de l’article c’est abordable, sont récentes et autres anciennes ce qui rend de l’étude une référence très importante et interdisciplinaire,

il a cité sept auteurs uniquement dont il se cite quatre fois :

Cartellieri 1983,

Déjean Le Féal 1978 ;

Morser Barbara 1978,

Daniel Gile 1983,

Daniel 1984 A,

Daniel Gile 1984 b, Daniel Gile (Meta).
avatar
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 31
Spécialité : Espagnol
Date d'inscription : 27/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://friends-happy.forumpro.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum