© Forum | d'Interprétariat & de Traduction
Pas encore inscrit ? faites-le Wink pour avoir l'accès
à l'intégralité du forum

La filière interprétariat est tout simplement supprimée de l’université

Aller en bas

La filière interprétariat est tout simplement supprimée de l’université

Message par Admin le Lun 16 Aoû - 16:41

Les nouveaux bacheliers ne seront pas gâtés par le ministère de
l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. La crainte de
voir les choix de beaucoup d’étudiants rejetés est devenue une réalité à
laquelle il faudra faire face. A l’origine du problème: le taux élevé
de réussite au Bac qui a atteint 62,23%, un record auquel les
universités n’ont jamais eu à faire face auparavant.
Rencontré hier à
l’université de Bouzaréah d’Alger, Youcef Hamri, chargé de la
coordination et du suivi des inscriptions universitaires, n’a pas caché
ses craintes. «Il est clair que le taux élevé de réussite au Bac, ira à
l’encontre des choix des étudiants», a-t-il déclaré, et d’expliquer que
«pour l’université de Bouzaréah, l’infrastructure de base fait vraiment
défaut, ce qui ne nous permettra pas de satisfaire tous les choix».
Ainsi, le futur étudiant, même en ayant le droit d’être affecté dans
telle ou telle filière, ne verra peut-être pas son choix respecté. Une
correspondance interne aurait été envoyée dernièrement à l’endroit de
toutes les facultés du pays, dans laquelle sont mentionnées les
conditions d’affectation des nouveaux bacheliers et la moyenne
nécessaire permettant à chacun de ces derniers d’accéder à une filière.
Ces conditions auraient été même revues à la hausse par le Mesrs. Les
lauréats du Bac 2010 ont entamé, hier, la période de confirmation des
préinscriptions qui va s’étaler jusqu’au 22 du mois en cours. Cette
phase de la procédure d’inscription pour la rentrée universitaire
2010-2011, consiste en la confirmation par l’étudiant du choix mentionné
dans la fiche des voeux. «Toutefois, le nouveau bachelier peut, durant
cette période apporter des changements avant de valider son choix», nous
explique Youcef Hamri. Tous les moyens ont été mis à la disposition des
étudiants, à commencer par l’équipe pédagogique constituée de 10
cadres, professeurs en LMD chargés d’orienter et assister les nouveaux
bacheliers dans l’opération de préinscription. Une salle Internet
équipée de 20 postes est aussi mise à la disposition des étudiants.
Cette année, la procédure d’inscription devra se faire en ligne et ce,
en vertu de la circulaire ministérielle du 31 mai 2010, relative à la
préinscription et à l’orientation des nouveaux bacheliers 2010. Pour
Ibtissam, qui a obtenu son Bac avec une moyenne de 11,34 «l’opération se
déroule dans de bonnes conditions, et la procédure est facilitée par la
qualité d’encadrement et d’orientation mis à notre disposition»,
dira-t-elle. A une question relative à son choix, elle répond être
soucieuse de ne pas le voir satisfait. «J’ai choisi la filière de droit,
mais j’ai peur qu’avec ce taux de réussite élevé, mon voeu ne sera pas
respecté», a-t-elle précisé. A la grande surprise des nouveaux
bacheliers, la filière d’interprétariat est complètement supprimée de la
circulaire ministérielle de préinscription et d’orientation pour
l’année 2010. Du coup, elle ne figure plus parmi les filières soumises
aux choix de l’étudiant. Interrogé sur le sujet, M.Hamri dit ignorer les
raisons de cette décision du ministère de l’Enseignement supérieure et
de la Recherche scientifique. «C’est le seul problème que nous avons
rencontré pour le moment avec les étudiants qui voulaient s’inscrire
dans cette filière, car nous n’avons pas assez d’informations sur cette
question», a-t-il souligné.
Khaled, nouveau bachelier pétri de
connaissances en langues étrangères, et qui s’exprimait dans un français
parfait, n’a pas caché sa déception de ne pas pouvoir réaliser son
souhait le plus cher, celui de devenir interprète. «Je n’ai vraiment pas
de chance, car je voulais faire interprétariat», dit-il déçu. Son père
qui l’accompagnait était en colère et il n y est pas allé avec le dos de
la cuillère pour critiquer les responsables de l’enseignement
supérieur. «Est-il juste de briser les espoirs d’un jeune?», se
demande-t-il. Et d’enchaîner: «Les responsables de ce secteur doivent
mettre fin à l’anarchie dans la gestion.»
Autre nouveauté pour la
rentrée universitaire 2010-2011: la généralisation du système
Licence-Master-Doctorat (LMD), dans toutes les universités du pays, à
l’exception des écoles nationales supérieures et des filières des
sciences naturelles et de la vie.
Les orientations des étudiants
seront connues à partir du 22 juillet en cours, tandis que les
inscriptions finales se feront entre le 29 juillet et le 6 août 2010, et
l’étudiant aura droit à un recours jusqu’au 3 du mois prochain.

Aïssa MOUSSI
avatar
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 31
Spécialité : Espagnol
Date d'inscription : 27/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://friends-happy.forumpro.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum